mercredi 26 mars 2008

le matos


comme beaucoup et surtout par contrainte, le début sur boyaux (pour la compet) puis le boyaux devient rare, Michelin pose sa dictature, impose cette m... de pneu,

souvenez vous des pneux élan cette véritable daube!!
endoctriné par ces journaliste (le cycle et cie) les fabriquants : "le pneu c'est le top"

après cette période, je reviens enfin au vrai plaisir du boyau, et découvre (j'ai aussi laissé tombé pendant 3 à 4 ans la route pour le VTT, avant la mode et le rush des pratiquants et surtout des tarifs!!) enfin le plaisir de rouler et tirer de long bout droit sans fatigue de grimper avec insolence et de basculer avec encore de la hargne pour la descente!!
et d'entendre le VRAI bruit du siffleur, le confort , la tenue, le boyau qui est à la limite du dérapage lors de prise d'angle dans les virages!!

alors apres ce petit discours voici le matos:







VELO D'HIVER






mon vélo d'hiver, avec un cadre COLNAGO titane, (enfin bititane, matière 6% d'aluminium et 4% de vanadium) le titane le plus rigide (pour le vélo) fourche carbone (pivot alu)



monté avec : pédalier Chorus

pédales Chorus (Profit de Campa, il y a une plaque d'usure)



dérailleurs RECORD 9 vitesses



poignées RECORD 9 vitesses



cintre et potence monobloque, RAM Cinelli



freins DELTA Campagnolo



tige de selle Corima



Selle Italia SLR carbone



jeux de direction Stronglight 1"



gaines Nokon



cassette centaur, chorus ( généralement ce que j'ai en stock et pas trop fatigué)



roues ZIPP 404 ou 303 (pour le moment je roule avec une roue arrière Corima, et un roue montée par mes soins, une Zipp 303)

patins de freins CORIMA (plusieurs essais c'est le TOP)

boyaux Corsa Vittoria EVO CX (achat d'occas dans une équipe pro)

le matos à été choisie avec soin , pour déjà leurs qualités MAIS aussi leur ratio qualité/prix/protection



je m'explique:

ce vélo est mon vélo d'hiver, forcément dans le haut Jura, la neige, la pluie, les routes crasseuses , le sel est destructeur (surtout des roues en alu, du collage des cadres bas de gamme ou des marques ne maitrisant pas la polymérisation mais ne font que du collage)

donc ROUES en carbone (pour l'assurance de roues en état quelques soit le temps, pour le plaisisr lorsque la forme arrive

freins DELTA, et oui la mécanique est sous carter, bien protégé du sel et projection, le mécanisme baigne dans de la graisse au cuivre (la seul qui tient à l'eau) avec ces freins un démontage complet est necessaire que tout les 2 ans en sachant que le systeme de biellette ne souffre pratiquement pas.

les gaines NOKON en plus de leur souplesse, passage des vitesses sans contrainte, jeu de direction plus souple (tres tres souple, tres important lorsqu'il faut réagir vite face à la route glissante) permet aussi de mieux protéger les cables

le cadre en titane, résistant tres bien au milieu salin : route sale, sel, pluie, neige collante, froid (parfois - 15°C, température extérieure et non température lors du déplacement)

et bien sûr comme M Colnago, le poids n'est pas pour un cadre haut de gamme et du matériel haut de gamme d'un intérêt principal, il vaut mieux jouer sur la sécurité!! DONC forcément pas de jeu de direction intégré (une imbécilité mécanique) avec une grande attention pour ne pas passer en 10v, car la chaine du 9v est moins fragile et moins chere



VELO D'ETE














toujours un Colnago (le fameux C40, ici la derniere version: C40 BStay HP) fourche CARBON STAR (tout carbone, pas comme certain constructeur qui disent tout carbone, mais les pattes sont en alu!!)


montage tout RECORD CAMPAGNOLO 10v

pédales PROFIT RECORD (toujours une plaque d'usure en inox)

cassette RECORD mixte

cintre, potence monobloque: RAM Cinelli

Selle Italia: SLR carbone

tige de selle : COLNAGO

gaines NOKON

roues ZIPP 404

boyaux, CORSA Vitorria EVO CX (même provenance) ou boyaux Tangente ZIPP

patins CORIMA


à peu près le même matos, forcément il faut garder cette confiance sur le matériel lorsqu'il faut réagir vite face à un danger ou dans des descentes rapides (la descente de LONS 95km/h, Chamrousse 115km/h)


certes il ya mieux, toujours, mais ces 2 vélos me permet d'être à l'aise et sûr de mon matériel, celui réponds sans souci et comme tout les Colnago, confort, sécurité et pas de mauvaises surprises à son bord!! et pas de vibration à hautes vitesses et du confort!!




mon vélo pour le home trainer:

un vieux vélo de piste d'occas, il était jaune , comme j'ai horreur du jaune, petit démontage du vélo, et j'ai peint celui ci en rouge et bleu, puis j'avais de vieille jante à boyaux, petit démontage des jantes pneus et remontage des jantes boyaux (rayonnage au doigts , ben oui pas besoin du comparateur dans ce cas là, 0,5 à 1mm de saut ou de voile ne se percoit pas sur les rouleaux)


POUR info tous mes vélos ont les mêmes réglage, la hauteur de selle son recul, la distance selle cintre, hauteur de cintre et les manivelles.

pour cela j'utilise le même modele de selle (SLR) la même longeur de manivelles dans la même marque (CAMPAGNOLO en 175mm), le même type de boitier de pédalier (en 103mm Chorus ou Record ou mixte) les mêmes pédales (Centaur, Chorus ou Record, ou un mixte en fonction des pièces détachées que j'ai en stock)




vélo de cyclo cross


voila enfin mon vélo de cyclo cross, celui ci me permet en hiver et même en été quand le temps est tres tres mauvais, de rouler quand même et parfois de changer un peu


dessus contrairement à mes convictions, j'ai monté des pneus (plus facile à trouver et surtout vraiment moins chers)


bien sur toujours du CAMPA (évidement pas de produit bas de gamme comme du chimanau)


sur celui ci la selle est à la même hauteur malgré des manivelles de 172,5mm (ce qui permet de réagir plus vite sur les coups de cul ou terrains gras dans les bois ou dans les champs)

monté en 9v (chaine moins fragile) plateau de 50/39 et cassette 14 à 26



je prépare des vieilles roues corima à pneus (des aero) je réusine un corps de cassette CAMPA 10v pour le monter sur la roue arriere, je ferais un essai cet été.







Aucun commentaire: